Suivez toute l’actualité du monde de la finance et du crédit

19 septembre 2018

LOA : cette formule de financement est favorisée

Posté par bernardpollois à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,


18 septembre 2018

Études supérieures : le financement à crédit est possible

credit-conso1232

Il est possible de solliciter un prêt pour ses études

Le financement des études supérieures pèse souvent lourd dans un budget avec les frais de scolarité, de transport ou encore de logement. Pour financer ses études, il est possible de recourir à un prêt à la consommation. Un crédit non affecté est généralement recommandé comme le prêt personnel qui ne requiert pas de justificatifs. Cette formule de financement peut ainsi être utilisée pour plusieurs postes de dépenses comme l’achat de matériel informatique. Trouver un job à temps partiel serait aussi un bon moyen de mettre des sous de côté.

Posté par bernardpollois à 18:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Crédit à la consommation : la progression se poursuit

assurance-credit

La production de crédit conso progresse

Le marché du crédit à la consommation affiche toujours d’excellents chiffres en 2018 selon les récentes analyses de l’Association française des Sociétés Financières (ASF). On note ainsi une progression de 7,3 % au cours du second trimestre et de 5,3 % au premier semestre. La production est toujours boostée par le secteur de l’automobile.

Pour le seul mois de juin, l’ASF indique que les prêts conso ont accusé une hausse de 8,6 %. La production de crédits à la consommation totalise près de 4 milliards d’euros. Dans le détail, le prêt personnel a progressé de 8,5 % en juin alors que les crédits affectés ont accusé une hausse de 7,7 %. On note également les crédits auto pour les véhicules d’occasion ont bondi de 13 % durant la même période. Le crédit renouvelable a affiché cependant une légère baisse, à savoir de 1,8 % pour atteindre les 800 millions d’euros.

Les opérations de LOA continuent de doper le marché du crédit à la consommation. On note une croissance de 22,4 % en juin avec une production de 850 millions d’euros. Cependant, les ménages français privilégient toujours le crédit auto classique pour financer l’achat d’une automobile d’occasion selon les analyses de l’Association Française des Sociétés Financières.

Posté par bernardpollois à 18:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

16 septembre 2018

BdF : la croissance du crédit aux particuliers se poursuit

credit-logement

Le marché du crédit aux particuliers s’est accéléré

Selon les chiffres récemment communiqués par la Banque de France (BdF), le marché des crédits aux particuliers s’est amélioré au cours du mois de juillet. Le taux de croissance s’est ainsi établi à 6,1 % durant cette période grâce notamment aux prêts à l’habitat. Le faible niveau des barèmes est en grande partie responsable pour cette amélioration.

Avec une progression de 6,1 % sur une année, les prêts dédiés aux ménages représentent près de 1 200 milliards d'euros. Les analyses de la Banque de France précisent que les crédits immobiliers ont accusé une hausse de 5,8 % en juillet contre 5,6 % en juin. Durant cette période, 17,5 milliards euros de prêt logement ont été attribués aux ménages français. On note d’ailleurs que les établissements prêteurs n’hésitent pas à assouplir leurs conditions d’octroi pour encourager les particuliers à souscrire un crédit logement.

De ce fait, les meilleurs profils d’emprunteurs peuvent facilement décrocher des rabais sur les taux de prêt. Certains ont également la possibilité de souscrire un plan de financement sans devoir présenter d’apport personnel. De plus, les établissements prêteurs encouragent les nouveaux souscripteurs à opter pour des durées de remboursement plus longues. Ce faisant, ils peuvent débloquer du pouvoir d’achat.

Posté par bernardpollois à 15:36 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Immobilier : les taux de crédit restent faibles

credit-immobilier-logement

Les taux de prêt logement toujours en recul

Les taux de crédit immobilier demeurent toujours faibles en France. Selon le courtier Empruntis, les barèmes moyens se situaient à 0,96 % sur 15 ans, 1,12 % sur 20 ans et 1,53 % sur 25 ans. Les taux faibles sont également particulièrement avantageux pour entreprendre la renégociation d’un plan de financement et ainsi réaliser des économies.

On note également que les meilleurs barèmes sur 25 ans se trouvent dans la région Rhône-Alpes-Auvergne, à savoir 1,35 %. L’Ile-de-France et le Sud-Ouest sont à la 2e et 3e place avec 1,40 % et 1,50 % respectivement sur cette même durée. Les établissements prêteurs qui souhaitent relancer la production de prêts logements n’hésitent également pas à accorder des plans de financement sur de plus longues durées. Cela permet ainsi aux ménages français de débloquer du pouvoir d’achat et de ce fait, contrer la hausse des prix sur le marché de la pierre.

Certains profils d’emprunteurs ont même la possibilité de souscrire un plan de financement sans devoir présenter d’apport personnel. Comme évoqué plus tôt, la situation est également propice pour renégocier son plan de financement. Profitez-en pour changer d’assurance et ainsi accroitre vos économies. Vous pourrez également solliciter les services d’un courtier pour négocier les meilleures conditions.

Posté par bernardpollois à 15:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,


Crédits affectés, ce qu’il faut savoir

credit-finance

Tout sur les crédits affectés

Les crédits affectés sont des emprunts directement liés à un achat spécifique. Ils peuvent prendre la forme d'un crédit travaux ou d'un prêt auto. Il vous faudra ainsi soumettre un justificatif lors de la souscription de ce type d’emprunt. Si la transaction est annulée, le remboursement du crédit affecté l'est également. Vous pouvez d'ailleurs utiliser un simulateur pour avoir un aperçu de vos échéances et de la durée de remboursement. Cet outil vous sera également utile pour comparer les différentes offres de financement disponibles sur le marché.

Posté par bernardpollois à 15:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

13 septembre 2018

Logement : un prêteur peut vous refuser un crédit

corse-logement-pret

Votre demande de prêt immo peut être refusée

La situation est toujours propice pour la contraction d’un prêt immobilier. Selon les dernières observations du Crédit Logement/CSA, les taux se situaient en moyenne à 1,43 % en août. Les barèmes sont d’ailleurs stables en comparaison au mois précédent. Cependant, même si les conditions d’accès au prêt immo demeurent attractives, il peut arriver que l’établissement de crédit choisisse de ne pas donner suite à votre demande de financement.

Un prêteur peut refuser un dossier de prêt logement dans le cas où il juge que les revenus ne sont pas suffisants pour couvrir les mensualités. En effet, il ne faut pas oublier qu’un crédit immobilier est un engagement sur long terme que ce soit pour le prêteur ou l’emprunteur. Les organismes bancaires hésitent ainsi à octroyer des plans de financement aux personnes qui disposent d’une situation financière fragile. Si vous êtes un jeune actif ou un autoentrepreneur, vous aurez des difficultés à décrocher un prêt à l’habitat. L’absence d’apport personnel jouera également contre vous.

Avant de valider un dossier de crédit logement, le prêteur se devra également d’analyser la tenue de votre compte bancaire. Si vous avez des impayés, des retards de paiement ou une épargne inexistante, vos chances de décrocher un emprunt seront amoindries.

Posté par bernardpollois à 03:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

Crédits logements : les taux sont de nouveau stables

credit-immobilier

Les taux de prêt immobilier sont stables

Les taux de crédits logements sont toujours très faibles selon l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Au mois d’août, les barèmes se situaient en moyenne à 1,43 % tout comme en juillet. La situation demeure ainsi toujours intéressante pour la souscription d’un prêt logement, voire pour la renégociation d’un plan de financement.

Au mois de juin, les taux de prêt immobilier se situaient à 1,44 %. On note ainsi une baisse de 0,01 % de juin à août. Les spécialistes du secteur indiquent que les conditions de prêt logement devraient rester favorables au cours des prochains mois. Sandrine Allonier du courtier Vousfinancer précise que « Les banques veulent ainsi profiter de ce regain d'activité pour rattraper le retard pris en début d'année sur leurs objectifs ».

En effet, la hausse continue des prix du logement en début d’année a impacté la production de crédits à l’habitat, sans oublier le recentrage des prêts aidés. Pour soutenir les projets des primo-accédants et des ménages modestes, les établissements de crédit n’hésitent pas à accorder des plans de financement sur des durées plus longues. Les emprunteurs ont ainsi la possibilité de débloquer du pouvoir d’achat en réduisant le montant de leurs mensualités.

On note également que certains souscripteurs peuvent prétendre à un emprunt sans devoir présenter d’apport personnel.

Posté par bernardpollois à 03:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

Banque de France : la production de crédits progresse

credit-finance

Les crédits aux particuliers ont progressé en juillet

Selon les dernières indications de la Banque de France, la production de crédits aux particuliers a accusé une hausse au cours du mois de juillet. La croissance de ce type de prêts s’est ainsi établie à 6,1 % durant cette période. Le marché est d’ailleurs principalement soutenu par les prêts immobiliers dont les taux demeurent toujours très faibles. Un mois plus tôt, la progression annuelle des crédits aux ménages se situait à 5,8 %.

Les crédits immobiliers ont affiché une amélioration de 5,8 % en juillet contre 5,6 % au mois de juin. Les nouveaux prêts à l’habitat ont ainsi représenté 17,5 milliards d'euros au cours de cette période. Globalement, la production des crédits aux particuliers a totalisé près de 1 200 milliards d'euros en juillet selon les indications de la Banque de France. On note également que les taux de prêt immobilier devraient rester faibles au cours des prochains mois pour compenser la hausse des prix du logement.

Au mois de juillet, les taux s’étaient établis à 1,53 % contre 1,62 % en janvier. En plus des barèmes particulièrement attractifs, on note que les ménages français ont aussi la possibilité d’emprunter sur des durées plus longues et ainsi débloquer du pouvoir d’achat.

Posté par bernardpollois à 03:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

Crédits : les taux sont toujours faibles

credit-immobilier12

Les taux de crédit conso sont attractifs

Tout comme pour les crédits immobiliers, les taux de prêt à la consommation sont également très faibles en ce moment. Les ménages français peuvent ainsi en profiter pour réaliser bon nombre de projets comme l’acquisition d’un véhicule, la rénovation d’un logement ou encore l’achat d’équipements pour la maison.

Cependant, même si les conditions d’accès au crédit à la consommation sont attractives, il est conseillé de ne pas se jeter tête baissée dans la souscription d’un plan de financement. En effet, avant de soumettre sa demande de financement, il convient de calculer sa capacité d’endettement. Un simulateur peut être utilisé pour ce faire. En renseignant, le TAEG (Taux Annuel Effectif Global), la durée de remboursement et le montant de l’emprunt, le souscripteur peut avoir un aperçu de ses mensualités. Il a ainsi la possibilité de calculer son reste à vivre et mettre sur pied un budget prévisionnel. Cet outil peut également être utile pour comparer les différentes offres de financement disponibles.

On note d’ailleurs que certains organismes prêteurs n’hésitent pas à accorder des taux en dessous de 1 % aux ménages français. Cela donne ainsi la possibilité aux Français de réaliser des opérations intéressantes et par la même occasion, préserver leur épargne en cas d’imprévus.

Posté par bernardpollois à 03:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,