Il y a quelques années de cela, les emprunteurs à faibles revenus se voyaient presque automatiquement rejeter leur demande de prêt logement. Il semblerait que les conditions d’octroi liées à ce mode de financement se soient assouplies.

pret-immobilier

Les conditions d’octroi du prêt immobilier s’assouplissent

En effet, les primo-accédants qui ne disposent d’aucun apport personnel, par exemple, peuvent désormais accéder à un emprunt à l’habitat. En contrepartie, ces particuliers doivent accepter une longue durée de remboursement. Cela entraine certes un Taux Annuel Effectif Global (TAEG) plus élevé, mais c’est le seul moyen d’accéder à un emprunt pour financer une acquisition immobilière.

Et pour cause, en étendant le règlement de leurs mensualités sur une longue période, les emprunteurs disposent d’un remboursement mensuel plus abordable. Ils ne devraient ainsi rencontrer aucun incident de remboursement et être en mesure d’honorer l’accord passé avec l’organisme prêteur.

À noter que si vous souhaitez bénéficier d’un prêt au meilleur TAEG, il vous est vivement conseillé de faire appel à un professionnel, un courtier en immobilier. Ayant de l’expérience à son actif, cet agent devrait vous trouver un organisme financier susceptible de vous accorder un prêt au Taux Annuel Effectif Global le plus abordable.

Pour en apprendre davantage à ce propos, pensez à laisser un commentaire dans la case ci-dessous.