teg-credit

La situation immobilière en 2018

Le marché de l’immobilier a été particulièrement prolifique au cours de l’année 2017, boosté par les taux faibles. Toutefois, on a noté un net ralentissement au cours des derniers mois. La tendance devrait ainsi se poursuivre en 2018. Les taux continueront leur progression ainsi que les prix de l’immobilier, ce qui limitera encore plus la marge de manœuvre des nouveaux emprunteurs.

Selon les récentes analyses du baromètre LPI-SeLoger, les prix auraient remonté de 4,2 % en moyenne dans les villes de France. Pour 2018, la hausse pourrait se situer à 3 % si on en croit les prédictions d’Olivier Eluère, économiste chez le Crédit Agricole S.A. En janvier, le prix au mètre carré attendrait 9 180 euros à Paris.

Les taux continueront eux aussi à remonter, mais lentement. À la fin de l’année, les spécialistes pronostiquent sur un barème de 2 % sur 20 ans. 2018 sera également problématique pour les primo-accédants et les ménages modestes. En effet, suite à la loi de finances, les crédits aidés comme le PTZ (Prêt à Taux Zéro) ou encore la loi Pinel seront recentrés cette année. Les opérations immobilières pourraient ainsi reculer de 5 % dans l’ancien et 6 % dans le neuf.