credit-immo

La production de prêt logement recule

Malgré le niveau très attractif des taux de crédit immobilier, les établissements prêteurs soulignent une baisse dans les nouvelles demandes de financement. C’est ce qui ressort d’une enquête réalisée par la Banque de France.

Ainsi, près de 50 % des organismes bancaires indiquent que la distribution des prêts à l’habitat a reculé au cours des derniers mois, et ce, en dépit des conditions favorables rattachées à ces plans de financement. Sur le dernier trimestre, on note une baisse de 19,1 % dans le nombre de prêts détenus comparé à la même période en 2016. Cela s’expliquerait principalement par la hausse des prix sur le marché de l’immobilier qui réduit drastiquement le pouvoir d’achat des ménages français. Ce sont d’ailleurs les primo-accédants et les foyers modestes qui en souffrent le plus.

En novembre, les taux de crédit logement s’établissaient à 1,54 %, selon les analyses de l’Observatoire Crédit Logement/CSA. Les spécialistes estiment d’ailleurs que les barèmes continueront à progresser durant les prochains mois, mais resteront quand même abordables. Toutefois, la situation sera un peu plus compliquée pour les primo-accédants puisque les prêts aidés de l’État seront recentrés l’an prochain. Parallèlement, les prix de l’immobilier poursuivront leur hausse en 2018.