credit-immo

Le marché du crédit immobilier demeure dynamique

Selon les analyses de la Banque de France (BdF), l’encours des prêts immobiliers a progressé de 6,1 % au cours des douze derniers mois. Le marché demeure ainsi fortement dynamique malgré un léger repli en comparaison à juin, juillet et août (6,2 %). On note toutefois que les demandes de renégociation ont reculé durant les derniers mois.

Globalement, la production de nouveaux crédits logements pèsent 14,4 milliards d’euros en septembre contre 15,1 milliards pour le mois d’août. Les opérations de renégociation n’ont représenté que 24 % du marché, contre 29 % précédemment. Concernant les taux moyens, ils s’établissent à 1,65 % contre 1,66 % antérieurement. Au début de l’année, où les barèmes étaient au plus bas, la part des renégociations équivalait à 62 % de la production de prêt immobilier.

Hors renégociations, la production mensuelle des crédits à l’habitat est plutôt stable, souligne la Banque de France. Elle s’établit à 11 milliards d’euros en septembre contre 10,7 milliards en août. Du côté des crédits à la consommation, la croissance se situe à 5,7 % sur une année, alors qu’elle était à 6 % en août. Globalement, l’encours des prêts accordés aux ménages a atteint 1 139 milliards d’euros à la fin du mois de septembre.