apport-personnel-finance

Pouvez-vous souscrire un crédit ou pas ?

Le saviez-vous ? Avant de le considérer comme éligible à un prêt immobilier ou un crédit à la consommation, les banques doivent procéder à une analyse de la situation financière de l’emprunteur. Cette démarche leur permettra de savoir s’il peut prendre un nouveau prêt.

Il est à noter que la capacité de remboursement actuelle sera la première chose qu’ils examineront. En effet, s’il y a déjà un montant équivalant à un taux de 33 % de votre revenu au paiement qui est alloué à vos dettes, les banques verront que ce n’est pas un bon candidat pour un nouvel emprunt.

Pourquoi cette réticence à accorder des crédits ? Simplement parce que ces institutions considèreront que ce sera difficile de gérer des dettes actuelles et de contracter une autre aide financière. Toutefois, il y a des exceptions, notamment si le ménage perçoit un salaire beaucoup plus élevé.

Dans ce genre de cas, il peut y avoir une flexibilité permettant d’élever le taux de remboursement jusqu’à 35 %. En revanche, si le salaire des ménages n’est pas fixe, le barème ne sera pas plus que 30 %.

Il est bon de savoir qu’il y a différents calculs qui sont effectués pour déterminer le taux d’endettement. Le premier est pour les revenus et le second pour les charges. Ainsi, pour obtenir le pourcentage relatif à la capacité d’emprunt, il suffit de diviser la totalité des charges par celui des revenus nets. C’est de cette façon que les banques pourront déterminer si vous êtes éligible ou pas à contracter un nouveau crédit.