15 juillet 2015

Crédit relais : une avance sur la vente de votre bien

Crédit relais : une avance sur la vente de votre bien Le crédit relais vous donne la chance d’acquérir un nouveau bien avant d’avoir vendu celui en votre procession. Vous aurez d’ailleurs un délai d’un à deux ans pour vendre votre bien, ce qui vous aidera dans le remboursement du prêt. Sachez toutefois que si la vente n’est pas concluante, vous devrez quand même rembourser le crédit relais.
Posté par bernardpollois à 23:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2015

Crédit loisirs : pour le financement de vos dépenses « plaisir »

Financez vos dépenses loisirs Le crédit loisirs est une forme de prêt affecté qui cible différents aspects de la consommation. Faisant partie des crédits affectés, cet emprunt peut être utilisé pour financer un voyage, acheter un Home Cinéma ou encore une caravane. Le montant maximum du crédit loisirs peut aller jusqu'à 75 000 euros avec des taux entre 4,5 % et 9 %.
Posté par bernardpollois à 23:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
02 juillet 2015

Loi Hamon, changer d’assureur pour faire baisser les taux

La loi Hamon pour mieux encadrer les consommateurs Suite à la nouvelle législation de protection des consommateurs, loi Hamon, il est désormais plus facile pour un particulier de mettre fin à son contrat d’assurance. Cette facette donne ainsi la chance au client de faire jouer la concurrence afin de baisser les taux d’intérêt concernant un crédit. Ces nouvelles règles stipulent également que l’emprunteur a le droit de refuser l’assureur proposé par un organisme financier pour un autre moins cher par exemple.
Posté par bernardpollois à 12:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
01 juillet 2015

Crédit : les lois qui protègent l’emprunteur

Les lois qui protègent les consommateurs En attrait des nouvelles lois concernant le crédit, un organisme financier n’a pas le droit de mettre fin à un contrat d’emprunt suite à des motifs étrangers, notamment l’âge du client, son état de santé ou encore un déménagement à l’étranger. L’emprunteur peut ainsi s’opposer à ces clauses jugées abusives par la Cour et la protection des consommateurs. Selon la loi Lagarde et Hamon, le client peut également exiger de payer ses intérêts au taux légal, au lieu de celui convenu.
Posté par bernardpollois à 00:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,